Biography

Philippe Pollet-Villard est né en Haute-Savoie en 1960. Après les Beaux Arts d’Annecy et de Saint-Etienne, il intègre en tant que directeur artistique les agences de publicité parisiennes pour lesquelles il conçoit puis réalise de nombreuses campagnes et films publicitaires – souvent primés – ainsi que quelques clips. De façon à mieux appréhender la direction d’acteur, il suit également des cours de théâtre à l’Atelier Blanche Salant, à l’Ecole Jacques Lecoq et aux Ateliers de l’Ouest. Désireux lui-même de jouer, il crée un personnage qu’il développe dans plusieurs courts et moyens-métrages. Parmi ces quelques films qui trouvent leur contexte dans le monde de la rue et de la petite délinquance, « Le Mozart des Pickpockets » lui vaut en 2008 le César et l’Oscar du court-métrage
Parallèlement, Philippe Pollet-Villard publie en 2006 un premier roman inspiré de la vie d’un gangster : « L’homme qui marchait avec une balle dans la tête » rencontre un beau succès public et journalistique qui lui permet de développer une relation de travail avec la maison d’édition Flammarion pour laquelle il a écrit depuis deux autres romans : « La Fabrique de Souvenirs » dans lequel il relate de façon drolatique la disparition de son père et « Mondial Nomade » qui raconte la dérive d’un homme d’affaires vieillissant en quête de sens.
Philippe Pollet-Villard développe actuellement des projets de long-métrage et s’est attelé à l’écriture d’un nouveau roman pour Flammarion.

 

Philippe Pollet-Villard  was born 1960 in Haute-Savoie. After studying at the Ecole des Beaux Arts in Annecy & Saint Etienne, he started working in Paris as an Art Director for prestigious advertising agencies.
He created and shot numerous awarded commercials as well as a few music videos. In order to extend his skills to actor direction he took acting classes and created a character he embodied himself in a couple of short films.
Amongst these, The Mozart of Pickpockets” was rewarded in 2008 with both the Oscar and the César for the best short film.
In 2006 he published his first novel, inspired from the life of a gangster. The success of « L’homme qui marchait avec une balle dans la tête » was the starting point of a strong relationship with the publishing house Flammarion for which he has since written two other novels. « La Fabrique de Souvenirs » recounts in a humoristic way the disappearance of his father, and « Mondial Nomade » tells the story of an aging businessman in search of meaning.
Philippe Pollet-Villard is currently working on feature films and also writing a new novel for Flammarion.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someone